Le sel est la principale source de sodium dans l’alimentation. Le sel que nous consommons est directement absorbé dans le tube digestif pour rejoindre le sang. Le surplus est filtré et éliminé par vos reins en même temps que la quantité d’eau nécessaire. Cependant, bien qu’étant indispensable pour l’organisme, la consommation de sel ne doit pas être trop importante dans notre alimentation.

Impact de la surconsommation du sel sur la santé

Le sel, facteur de risque de nombreuses maladies cardio-vasculaires

Une consommation  excessive de sel peut avoir des répercussions négatives secondaires sur l’ensemble du système cardiovasculaire. Il existe ainsi un lien direct entre l’excès de sel dans l’alimentation et l’hypertension artérielle. Les gènes qui contrôlent la pression artérielle  régulent également la réabsorption de sel au niveau des reins.

Facteur de développement du cancer de l’estomac

Lorsque vous consommez excessivement le sel, vous vous exposez au cancer de l’estomac. Une forte consommation de sel favorise la gastrite atrophique. À terme, la gastrite atrophique abouti à un cancer de l’estomac. 

Autres dangers liés à la consommation de sel (excès)

  • L’excès de sel bouche les artères situées au niveau des reins, ce qui provoque une insuffisance rénale.
  • Trop de sel augmente le risque d’ostéoporose. Un taux élevé de sel dans le sang augmente l’élimination de calcium dans les urines, au bout de plusieurs années.Cela peut se traduire par une diminution de la densité minérale osseuse et une aggravation de l’ostéoporose.
  • Le système nerveux sympathique, qui régule de nombreuses fonctions de l’organisme paie aussi le prix d’un excès de sel, avec une hypersensibilité des neurones qui endommage les organes

Comment réduire la consommation sel dans l’alimentation ?

Pour modérer la consommation du sel dans l’alimentation, il faudra apprendre à choisir ses aliments. Dans la mesure du possible réduire ou limiter les aliments industriels. Idéalement opter pour des aliments bruts non préparés (moins de sel). Quelques règles à suivre:

  • Eviter les eaux minérales trop riches en sodium
  • A l’apéritif on a tendance à consommer les produits salés: les remplacer par des cerises, pommes ou fruits de saison coupés en bâtonnets ou en petits dés à tremper dans une sauce au yaourt ou dans une sauce à base de fromage frais et de fines herbes, ou des billes de melon et des fruits secs (pruneaux, raisins…).
  • Faire attention aux produits industriels consommés: bien lire les étiquettes pour repérer les aliments les plus salés. Ne pas se fier au goût.
  • Au petit-déjeuner, vous préférez la confiture au beurre salé. Lorsque vous suivez un régime sans sel strict, il faut opter pour les biscottes « à teneur réduite en sodium ». Lisez attentivement les détails des étiquettes, par exemple : les corn-flakes sont en moyenne 4 fois plus salés que les müeslis! 

Chez soi, on peut réduire la consommation de sel en:

  • réduisant la quantité de sel ajoutée dans les eaux de cuisson ;
  • préférant les entrées de type feuilleté au fromage ou saumon fumé ; 
  • cuisinant soi-même ses plats ;
  • ne mangeant du fromage qu’une fois par jour ; le remplacer par des yaourts,  ou desserts lactés ; 
  • choisissant des produits pauvres en sodium ;

Conseils

L’OMS recommande que le sel consommé soit «enrichi» en iode. Un composé essentiel pour le développement sain du cerveau du fœtus et du jeune enfant.

  • «Le sel de mer n’est pas « meilleur » que le sel raffiné du simple fait qu’il soit « naturel ».» Quelle que soit l’origine du sel, c’est le sodium qui est responsable des problèmes de santé.
  • Certains aliments riches en sel ne paraissent pas si salés parce qu’on leur ajoute parfois d’autres ingrédients, comme des sucres, pour masquer le goût. Il est important de lire les étiquettes pour connaître les teneurs en sel.
  • Les idées reçues selon lesquelles «Seules les personnes âgées doivent s’inquiéter de la quantité de sel qu’elles consomment.» ou que «La diminution du sel pourrait être nocive pour ma santé.» sont fausses. 

 Le fait de consommer trop de sel augmente la tension artérielle à n’importe quel âge. Aussi, il est très difficile de consommer trop peu de sel, tant il est présent dans une grande quantité d’aliments de la vie quotidienne.

Astuces  

  • Rajoutez du goût aux repas sans abuser du sel en utilisant les épices (cumin, curcuma, curry, muscades, de la poudre d’oignon ou d’ail, du gingembre frais, vinaigre balsamique, fines herbes (basilic, origan, etc.) 
  • Pour la cuisson des viandes et des légumes, remplacez le sel par des mélanges d’aromates variés ou par des herbes de Provence. 
  • Relevez le poisson et les salades de crudités avec du jus de citron.
Share This
M