Gui

Gui phytotherapie physaro.fr

Nom latin : Viscum album

Utilisation interne de Gui

Ralentisseur du processus cancéreux ; antiscléreux, immunostimulant, hypotenseur, purgatif, antispasmodique, diurétique. Il est utilisé durant la ménopause et pour soigner les personnes souffrant d'artériosclérose.

Utilisation externe

En injection vaginale sous forme d'infusion, le gui permet de traiter les affections génitales féminines et les pertes blanches. Traditionnellement, des cataplasmes de gui étaient posés sur les engelures et les crevasses.

Indications thérapeutiques usuelles

Le gui est prescrit lors des maladies cancéreuses, de l'artériosclérose, ou pour favoriser la circulation. Il est recommandé en cas d'hypertension, d'épilepsie.

Découvrez aussi ces bienfait sur notre blog santé et bien-être

Autres indications thérapeutiques démontrées

Le gui calme les symptômes de toux, de céphalée, de bourdonnements d'oreilles.


Thym

le thym phytotherapie physaro.fr

Nom latin : Thymus vulgaris

Utilisation interne du Thym

  • Soulage un large panel de pathologies respiratoires : calme les quintes de toux, notamment dans les affections de type coqueluche, bronchite, pleurésie, ainsi que d'autres de la sphère pulmonaire (emphysème par exemple) par son effet spasmolytique. On l'utilisera encore pour l'asthme ou le rhume des foins.
  • Antiseptique et antifongique : soulage les inflammations de la sphère buccopharyngée, caries, soins dentaires divers, sous forme de bains de bouche. : Diminue les sécrétions nasales ou rhinorrhées.
  • Vertus spasmolytiques : soulager les dérèglements intestinaux tels que diarrhée, ballonnements, flatulences, colopathies diverses.

Utilisation externe

Sur de nombreuses pathologies dermatologiques, ses vertus antivirales, antimicrobiennes et antiseptiques sont mises à profit dans le traitement des mycoses, des plaies, de la gale, de l'herpès et, globalement, d'un large panel d'affections cutanées allant jusqu'au zona.

Indications thérapeutiques usuelles

Affections respiratoires et de la sphère ORL : asthme, bronchite, pleurésie, rhume des foins, coqueluche, angine, otite, emphysème, rhume, rhinite, rhinopharyngite. Dérèglements digestifs et intestinaux : ballonnements, diarrhée, flatulences, mais aussi ulcère à Helicobacter pylori . Affections cutanées : dermatite, couperose, gale, herpès, zona, varicelle, mycoses, plaies, piqûres d'insectes, pédiculose. Affections buccales et dentaires : caries, mauvaise haleine, stomatite, aphtes, gingivite.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Depuis quelques décennies, les propriétés antivieillissement et antioxydantes du thym ont été mises en avant par les scientifiques. Certaines variétés de thym, dont le thym à paracymène, sont utilisées afin de soulager les affections ostéo-articulaires telles que les rhumatismes ou l'arthrose.

Les premières traces de la phytothérapie date de 3000 ans avant J.C. Elle relate entre autre des propriétés bénéfique qu'on sur le corps humain certaine plantes tel que le thym, la myrte, la saule, etc ...

découvrez tout ces bienfait sur notre blog physaro

Thymotabs naturel physaro       Thymotabs orange physaro

Thymotabs naturel             Thymotabs orange

Thymosirot physarothymotabs plus physaro

        Thymosirop            Thymotabs plus

Infusion biolys thym eucalyptus miel                    Infusion Biolys Thym

Biolys Thym-Eucalyptus-Miel             Biolys Thym

Thymospray spray gorge physaro

    Thymo spray

Social Networks


Ortie

Nom latin : Urtica dioica

Utilisation interne de l'ortie

L'ortie est diurétique, dépurative, antirhumatismale, anti-inflammatoire, antalgique, antimicrobienne, antiulcéreuse, antianémique, hépatoprotectrice, antioxydante, hypoglycémiante, antiallergique, immunostimulante, hypotensive, tonique, galactogène.

Utilisation externe

L'ortie offre des propriétés astringentes et cicatrisantes.

Indications thérapeutiques usuelles

Cette plante apaise les articulations douloureuses ; vient en complément des traitements traditionnels pour les maladies inflammatoires des voies urinaires ; agit comme drainage préventif, diminue les lithiases rénales ; régule les troubles mictionnels des adénomes prostatiques ; rééquilibre les fonctions de l'organisme ; réduit les hémorragies et l'hémophilie.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Acné modérée, hyperséborrhée ; chute de cheveux, maux de tête ; anémie ; goutte ; eczéma ; blessures infectées.

découvrez tout ces bienfait sur notre blog physaro


Orthosiphon

Orthisiphon phytotherapie physaro.fr

Social Networks

Nom latin : Garcinia Cambogia

Utilisation interne de l'orthosiphon

C'est un draineur naturel qui favorise l'élimination des calculs rénaux et biliaires ainsi que de l'acide urique. Il est aussi utilisé dans les régimes minceur. Action diurétique : contribue à l'élimination des substances comme l'urée, le NaCl ; favorise le traitement de l' hypertension artérielle ; soulage les coliques néphrétiques. Anti-inflammatoire, excellent antioxydant.

Utilisation externe

Aucune.

Indications thérapeutiques usuelles

Les feuilles de la plante sont utilisées usuellement dans le traitement de la lithiase et en cas d'inflammation des canaux urinaires, de rétention urinaire, de problème de foie et de cholestérol. Grâce à la présence d'acide lithospermique, l'orthosiphon abaisse le taux d'acide urique sanguin et celui de l'urée.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Les composantes des feuilles de l'orthosiphon que sont le potassium, l'huile essentielle et les polyphénols confèrent à la plante sa vertu diurétique. Composée également de flavonoïdes, la plante possède une forte capacité antioxydante. Utilisée dans les indications urologiques, elle est indiquée pour l'élimination rénale de l'eau, des toxines rénales ainsi que des déchets urinaires. Par la présence de l'acide lithospermique, elle présente des propriétés antihormonales. L'orthosiphon est un cholagogue et favorise donc l'élimination de la bile. Il est aussi considéré comme un adjuvant, dans le cas d'un traitement urinaire médicamenteux, par la European Medicines Agency. On le reconnaît enfin pour ses propriétés hypoglycémiantes.

découvrez tout leses bienfait de l'horthosphon sur notre blog physaro


Garcinia

Garcinia phytotherapie physaro.fr

Nom latin : Garcinia Cambogia

Utilisation interne de la Garcinia

La garcinia est un agent régulateur de l'obésité, protecteur du syndrome métabolique. C'est aussi un antidiabétique et un hypocholestérolémiant.

Utilisation externe

Aucune utilisation externe.

Indications thérapeutiques usuelles

La garcinia permet de lutter contre l'obésité, le diabète, l'excès de cholestérol et intervient comme adjuvant dans les régimes hypocaloriques. Elle peut être consommée à jeun, trente minutes à une heure avant les repas.

Autres indications thérapeutiques démontrées

La garcinia soigne les oedèmes, les retards de règles ou la constipation. Elle permet aussi de traiter les parasites intestinaux et peut être utilisée pour diminuer les rhumatismes et les douleurs intestinales.

Découvrez tout ces bienfaits sur notre blog physaro


Bardane

Bardane phytotherapie physaro.fr

Nom latin : Arctium

Utilisation interne de la Bardane

Dépurative, détoxifiante : détoxifier, en stimulant les fonctions éliminatrices du foie et des reins, pour prévenir les affections de la peau. La Bardane apaise les douleurs intestinales. Diminue les rhumatismes et l'arthrose. Nette action anti-inflammatoire.

Utilisation externe

Agit sur les affections de la peau : eczéma, psoriasis, acné, abcès, furoncles, mycoses, dartres et irritations. Présente une action antivenimeuse : piqûres d'insectes. Freine la chute de cheveux.

Indications thérapeutiques usuelles

Infections de la peau et affections cutanées comme acné, eczéma, mycoses ou urticaire. Conseillée pour lutter contre les surcharges toxiniques. Possède une action anti-inflammatoire.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Prévient certains calculs biliaires et rénaux et les rhumatismes. Un des composants de la bardane, l'inuline, stimule la fonction rénale.

Pour découvrir les autre bienfaits, rendez-vous sur notre blog physaro

Vous pouvez <a href="https://fr-fr.facebook.com/physaro/">retrouver Physaro sur Facebook</a> ou suivre <a href="https://twitter.com/physaro_inno?lang=fr">Physaro sur twitter</a>


Onagre

Onagre phytotherapie physaro.fr

Nom latin : Oenothera biennis

Propriétés médicinales de l'onagre

Utilisation interne

La prise d'huile d'Onagre par voie orale est bénéfique pour traiter les troubles menstruels ainsi que les désagréments de la ménopause. Capable de diminuer le cholestérol LDL, l'huile d'onagre est aussi indiquée pour ses vertus anticoagulantes, en prévention des accidents cardio-vasculaires. En outre, les troubles digestifs et même l'asthme peuvent être soulagés par la prise de gélules d'huile d'onagre.

Utilisation externe

Appliquée sous forme de crème, l'huile d'onagre calme les inflammations dues au psoriasis ou à l'eczéma. En cataplasme, elle atténue les douleurs rhumatismales. Vertus hydratantes et antioxydantes.

Indications thérapeutiques usuelles

Syndrome prémenstruel, ménopause, troubles digestifs, rhume, asthme, prurit, psoriasis, eczéma, rhumatismes, hypertension, cholestérol, maladies cardiaques et vasculaires.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Pour soigner la coqueluche, il est possible d'utiliser l'écorce de la tige, les feuilles et les fleurs de l'onagre. Les Anglais ont l'habitude de faire infuser feuilles et tiges séchées pour lutter contre le rhume, d'où le nom anglais king's cure-all .

Pour tout savoir sur l'onagre, visitez notre blog physaro

Pre Ms capsules physaro solenium intense physaro

   Pre-MS capsules          Solenium Intense


Sauge

sauge phytotherapie physaro.fr

Nom latin : Salvia

Propriétés médicinales de la sauge

Utilisation interne

  • Astringente et antiseptique : en gargarismes, la sauge calme les maux de gorge et la toux du fumeur.
  • La Sauge est aussi utilisée en cas de gingivite (la sauge a des propriétés anti-inflammatoires), de pharyngite, d'amygdalite ou d'aphte.
  • Fébrifuge : elle aide à faire baisser la fièvre.
  • Tonique nerveux : stimulante des glandes surrénales, la sauge est conseillée en cas d'état dépressif, d'asthénie, de vertiges et d'hypotension.
  • Digestive : la sauge facilite la digestion gastrique. Elle aide aussi à traiter les vomissements, les diarrhées et les douleurs abdominales.
  • Stimulante hormonale : la sauge aide à régulariser les cycles menstruels ainsi qu'à calmer les douleurs des règles. Elle combat les bouffées de chaleur au moment de la ménopause, ainsi que d'autres troubles liés à cette période. Parmi les autres affections gynécologiques soignées par la sauge, citons encore la leucorrhée.
  • Antisudorifique : la sauge est la plante la plus efficace pour lutter contre une transpiration excessive et pour la réguler.

Utilisation externe

  • Astringente et antiseptique : les feuilles fraîches de sauge peuvent servir de soin de premier secours en cas de morsure ou de piqûre. La sauge désinfecte les plaies et aide à la cicatrisation.

Indications thérapeutiques usuelles

Affections bucco-pharyngées, troubles digestifs, régulation de la transpiration, troubles de la ménopause et ceux liés au cycle menstruel.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Fièvre, effet hypoglycémiant.

Découvrez tout ces bienfaits sur notre blog physaro


Eucalyptus

verveine phytotherapie physaro.fr

Nom latin : Eucalyptus globulus

Propriétés médicinales de l'eucalyptus

Utilisation interne

  • Expectorant et fluidifiant : l'eucalyptus est utilisé pour traiter les bronchites, la toux, les pneumonies et, d'une manière générale, toutes les infections des voies pulmonaires.
  • Antiseptique : il soulage les personnes fiévreuses et traite l'état grippal. Très bon désinfectant des voies urinaires.
  • Astringent et antispasmodique : action stomachique sur les inflammations des muqueuses de l'appareil digestif et de l'intestin ; très bon remède contre la dyspepsie atonique. Apaise les maux de gorge.
  • Traitant bouffées de chaleur et palpitations, l'arbre au koala est un bon allié pour les femmes, lors de la ménopause.

Utilisation externe

En diffusion ou en fumigation, l'huile essentielle d'eucalyptus traite les infections respiratoires. En inhalation, il calme les rhinites et les sinusites, mais aide aussi à lutter contre l'asthme. Il est également possible de procéder à un massage du plexus solaire, pour lutter contre la toux. L'eucalyptus agit encore contre les rhumatismes et les migraines. La teinture peut être utilisée pour désinfecter des plaies, les ulcères de la peau ou les brûlures superficielles.

Indications thérapeutiques usuelles

Inflammations des voies respiratoires, digestives et urinaires, asthme, état grippal, toux, bronchite, rhume, sinusite, rhinite, maux de gorge.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Désinfection des plaies, traitement des bouffées de chaleur et des palpitations dues à la ménopause, migraines, névralgies, douleurs rhumatismales.

Pour tout savoir sur l'eucalyptus et ces bienfaits, allez vite sur notre blog physaro

sirot junior eucalyptus physaro               Thymotabs naturel physaro

Sirot Junior - Eucalyptus          Thymotabs naturel

Thymotabs orange physaro     thymotabs plus physaro

Thymotabs orange            Thymotabs plus

Infusion biolys cannelle echinacea physaro                 Eucalyplus spray nasal

Biolys Cannelle-Echinacea          Eucalyplus - spray

Eucalysept aroma physaro      Infusion biolys thym eucalyptus miel

   Eucalysept Aroma      Biolys Thym-Eucalyptus-Miel

Eucalygum classic     Eucalygum sans sucre physaro

Eucalygum classic          Eucalygum sans sucre


Vous pouvez retrouver Physaro sur Facebook ou suivre Physaro sur twitter
 


Verveine

verveine phytotherapie physaro.fr

Nom latin : Passiflora incarnata

Utilisation interne de la verveine

  • Action sur le système digestif : digestions difficiles, maux de ventre, diarrhée.
  • Action anti-inflammatoire : rhumatismes, douleurs.
  • Action sur le système nerveux : anxiété, vertiges.

Utilisation externe

Contre les affections de la peau : peaux atopiques, érythèmes fessiers ou solaires, crevasses, gerçures, piqûres d'insectes, contusions et foulures.

Indications thérapeutiques usuelles

Troubles digestifs (digestion difficile, stimulation de l'estomac), vertiges, migraines, douleurs articulaires et rhumatismes, ecchymoses et douleurs à la suite de chocs traumatiques.

Autres indications thérapeutiques démontrées

La verveine officinale a des propriétés anti-inflammatoires. Grâce à la présence de prostaglandines qui régulent la dilatation des vaisseaux et l'agrégation des plaquettes, elle peut avoir une action semblable à celle de l'aspirine. A la fois antitussive et antispasmodique, on lui attribue un effet relaxant dans les états de fatigue nerveuse et les crampes. Elle est aussi préconisée pour soigner ou traiter les aphtes. Elle agit sur le système hormonal, notamment sur les règles irrégulières, et a un effet stimulant sur l'utérus. La verveine favorise l'appétit grâce à son action sur les sucs digestifs.

Afin de découvrir tout les bienfait de la Vervaine, visiter notre blog Physaro

Vous pouvez retrouver Physaro sur Facebook ou suivre Physaro sur twitter