Parfois les référenceurs ont un vocabulaire étrange, surtout lorsqu’il s’agit d’évoquer le SEO (référencement naturel). Ce petit lexique est utile pour les termes un peu techniques de ce blog et de ceux que vous commencez à fréquenter. Il est également utile si vous devez faire appel à une agence de référencement. Au passage, cela vous permet d’avoir un petit glossaire à portée de main.

Nous avons placé des ancres sur chaque lettre car vous vous doutez bien que la liste des définitions de ce lexique est un peu longue :

  1. Lettre A
  2. Lettre B
  3. Lettre C
  4. Lettre D
  5. Lettre E
  6. Lettre F
  7. Lettre G
  8. Lettre H
  9. Lettre I
  10. Lettre J
  11. Lettre K
  12. Lettre L
  13. Lettre M
  14. Lettre N
  15. Lettre O
  16. Lettre P
  17. Lettre Q
  18. Lettre R
  19. Lettre S
  20. Lettre T
  21. Lettre U
  22. Lettre V
  23. Lettre W
  24. Lettre X
  25. Lettre Y
  26. Lettre Z

Ensemble voyons les définitions ayant un lien avec le SEO

Lettre après lettre, des définitions vous sont suggérées. Nous vous invitons à nous faire un retour si vous ne trouvez pas une notion correctement expliquée qui vous tient à cœur.

Commençons par la lettre A Audit

A/B testing : C’est une technique permettant de tester plusieurs variantes d’une nouvelle pages Web (notamment les landing pages). On peut faire la même chose avec un E-mailing afin de voir celle qui donne les meilleurs résultats.

Adblock : Plus lié à la question du marketing des SERPs ou aux publicités gérées par le Display, AdBlock est un logiciel permettant de supprimer les publicités.

Adwords : Très longtemps utilisé pour la recherche de mots-clés en SEO, Adwords est la régie publicitaire de Google.

ALT : Il s’agit d’un attribut que l’on utilise pour décrire les images. Initialement exploité pour les personnes malvoyantes, son usage est détourné parfois par les référenceurs et permet d’améliorer le référencement par l’image.

Analytics : Les données extraites de l’analyse du trafic d’un site Internet. Il existe d’autres outils pour ces mesures que Google Analytics comme le reconnu Piwik.

Ancre de lien : C’est un mot ou une phrase dans le contenu du document qui permet de placer un hyperlien. Généralement, on optimise ses ancres de liens (avec le mot clef de destination) dans le maillage de son site Web et on les dés-optimise dans les liens pointant vers d’autres sites.

Annuaire : Il en existe de nombreux à travers la toile et permettent de placer des liens vers votre site. La pratique des annuaires est utile mais avec modération. Il faut choisir les plus pertinents du point de vue de l’activité et de la localisation. Les mieux catégorisés à l’instar de Dmoz.org présentent un avantage pour les moteurs de recherche.

Arborescence : On en parle beaucoup au début de la création d’un site. L’accueil est le tronc. Le menu de navigation aide en partie à rejoindre les branches. Une arborescence se pense souvent en silos.

Atelier de référencement : Dans l’univers du numérique, les ateliers de référencement peuvent être organisés par des instituions comme les CCI ou encore par des agences Web comme c’est le cas dans nos petits-déjeuners référencement (sur Arras), ou même lors de rendez-vous organisés par des associations. Plus pratiques que les conférences, leur but est de favoriser l’échange entre intervenants et auditoires.

Audit de site : Analyse des forces et faiblesses On-site et off-site d’un site Internet. Attachons-nous aux performances et aspects techniques. L’audit SEO doit permettre des propositions.

Autoblog : Technique proscrite par Google consistant à créer du contenu automatisé d’articles. En d’autres termes, il s’agit de la réplication d’articles sur un blog.

La lettre B comme Backlink, fondamental en référencement naturel

Backlink : L’âme du Web finalement pas si simple à définir sur son potentiel… Le backlink sont les liens entrants sur un document Web. Tous les hyperliens pointant sur votre site Internet n’ont évidemment pas la même valeur; des stratégies de backlinks différentes sont donc mises en place. En français, c’est un peu moins sexy, on appelle ça un « lien retour ». Parfois, pour simplifier, on parle de « BL ». En pratique, il s’agit bien d’un lien retour ou lien arrivant. Si la page web qui publie cet hyperlien dispose d’un bon PageRank, on l’apprécie d’autant plus.

Backlink Blast : Vocabulaire et techniques utilisées par les SEO Black pour désigner la génération de milliers de liens rapidement sur un site Internet. La création de faux profils en masse, d’autoblogs, de Spamco ou encore de referrer spam sont autant d’exemples de l’usage de ces techniques.

Balise : Le HTML est un langage de balisage composé donc de balises permettant la mise en place d’unités syntaxiques délimitant des séquences de caractères à l’intérieur d’un flux de caractères. Par exemple, la balise meta description (une définition de cette dernière vous est proposée avec plus de détails) qui pourrait prendre la forme suivant en fonction des pages :

Meta description
<meta name="description" content="Un petit texte incitatif et reprenant quelques mots clefs du title pour inciter à cliquer" /> se place dans le <head>

Balises Meta tags : Ensemble des balises HTML que l’on retrouve entre <head> et </head> dans une page Web. Voir notre article sur l’ensemble des balises Meta tags utiles de en référencement naturel.

Bing : Moteur de recherche de Microsoft. Il reste conseillé d’indexer ses pages sur Bing.

Black Hat : Hacker mal attentionné. Dérivé des hackeurs de logiciels ou d’application, il existe un ensemble de techniques black Hat pour positionner des pages dans les résultats de recherche (SEO).

Body : Corps du site Internet compris entre le Head et le footer. (<body>…</body>) Cette partie nous intéresse pour l’optimisation des contenus et la rédaction Web.

Bombing : Technique de spamdexing, il s’agit d’associer un site à un mot clé par le netlinking et les ancres optimisées.

Bot : Petit raccourci pour parler des robots qui crawlent les pages Web. Le plus connu étant GoogleBot.

Brick and Mortar : Entreprise ayant des points de vente « physiques » dans des immeubles en dur. Quel rapport avec le SEO ? Ce sont généralement des entreprises qui bénéficient avant tout d’une notoriété physique et bénéficient d’abord de de requêtes de marque. Résultat : Parfois un négligemment de l’optimisation.

Browser : C’est le navigateur avec lequel vous lisez cet article. Certainement l’un de ceux-ci : Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari… L’enchaînement des lectures permet un traçage et le dépôt de cookies.

C comme un clic sur un Call-to-Action

Call-to-action : L’appel à l’action en français est le meilleur moyen de réduire votre taux de rebond. C’est aussi accessoirement un ensemble d’outils employés pour proposer une visite réelle de votre site (une visite utile).

Cannibalisme : Phénomène lié généralement à des filiations de pages qui fait qu’un lien de catégorie soit mieux positionné sur une requête que le lien plus profond. Le problème peut ainsi apparaître lorsque l’on multiplie le contenu sur une même thématique avec des mots clés similaires.

Cloaking : Technique black Hat contrevenant aux règles d’usage de Google. La technique consiste à présenter un contenu différent au bot et à celui de l’internaute.

CMS : «  Content Management System » en anglais, est une famille de logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web ou d’applications multimédia. WordPress en fait partie au même titre que d’autres comme Drupal, Joomla ou encore SPIP. Les 4 précités fonctionnent dans un environnement PHP. Ils permettent un lancement rapide de site Internet et la création de réseaux de blog en particulier (PBN).

Cocon sémantique : Technique basée sur le Siloing (les silos) dont le père spiritel, le premier référenceur à l’avoir évoqué est Laurent Bourrelly.

Code 200 : le code émis par une page qui n’est ni redirigée (les codes 300) et qui n’a pas d’erreur (403 et 404).

Conférence sur le référencement : A l’instar des ateliers, il y a quelque chose d’évangélisateur dans les conférences. Toutefois celles-ci s’adressent plus à des public avertis. Découvrez notre conférence sur le backlinking organisée à Arras.

Content Spinning : Technique dite Black Hat consistant à transformer des textes en plusieurs versions distinctes. Des filtres comme Panda luttent contre ce type de pratique.

Cookie : Un utilisateur de votre site Internet. C’est un petit logiciel déposé sur votre navigateur et qui permet d’améliorer votre expérience Web, de donner également des éléments d’analyse au Webmasters.

CP : Une abréviation très utilisée pour dire « Communiqué de Presse ». Il s’agit de contenus placés off-site permettant d’avoir des backlinks contextualisés. A l’instar des annuaires, il existe de nombreux sites spécialisés en communiqués de Presse.

Crawl : Action produite par les robots correspondant à l’exploration des pages, par exemple pour l’indexation des pages dans le cas de GoogleBot.

Crawler : Un crawler ou spider est un robot logiciel (ex : GoogleBot) en charge de l’exploration des sites et contenus Internet. Les crawlers indexent et analysent les contenus explorés en partant des résultats d’un moteur à partir d’une liste, par soumission ou en suivant tous les liens rencontrés.

CSS : «  Cascading Style Sheets ».  en anglais. Ce sont des feuilles de styles qui vont décrire la présentation des documents en HTML. Un thème (ou template) WordPress, Prestashop, Magento, Drupal dispose nécessairement d’un ou de fichier(s) .css ; Le web moderne est principalement composé de fichiers .css complétés par du html mais aussi de l’Ajax, du Javascript. Les CSS sont lus par Google.

CTR : Signifie click-trough Rate en Anglais et désigne le taux de clics sur un hyperlien.

Curation : Plus en lien avec le SMO, la curation est utile pour faciliter la création de communautés et la promotion de ses propres contenus. A ne pas confondre avec la veille SEO.

D comme Doctype

Doctype : Un doctype (contraction de l’anglais document type, littéralement « type de document ») est une instruction obligatoire au début des documents. Toute page Web commence par un « Doctype ». C’est le premier élément observé dans l’analyse d’une page Web également

Dofollow: Par nature, les hyperliens sur le Web permettent le crawl des pages par les robots. Ils sont dits « dofollow ». Il est possible de désavouer des hyperliens avec l’attribut nofollow. En général, les commentaires des blogs permettent de créer des liens vers votre site, ces derniers sont en nofollow. Certains blogs qualifiés de Dofollow refusent encore cette logique.

Données structurées : Partie du contenu in-page (c’est à dire invisible au premier abord par le visiteur) permettant de préciser des éléments sémantiques de la page. Voir Schema.org pour les données strucutrées.

Duplicate Content : On parle de contenu dupliqué en français. Il s’agit de contenus entièrement ou partiellement repris sur d’autres pages à la fois dans et hors site. De nombreux cas de Duplicate content sont possibles et il convient d’analyser celui-ci ne serait-ce que pour améliorer l’indexation des pages. Avec les passages de / à www ou encore en passant votre site Internet au HTTPS, vous risquez le duplicate Content ; Si vous utilisez WordPress, exploitez ce plugin pour le HTTPS. La copie intégrale d’un site est évidemment illégale au passage.

E comme En-tête

EMD : Exact Match Domain ou le fait de disposer d’un nom de domaine avec un ou des mots clefs correspondant à une requête d’internaute.

En-tête : En Anglais Header pour désigner les trois parties d’une page Web : L’en-tête, le corps et le pied de page.

Erreur 404 : La page introuvable. La multiplication des erreurs 404 peut conduire à une sérieuse baisse du trafic.

Erreur 500 : Un problème d’accès complet au site. Le serveur est-il tombé ?

F comme Footer

Faux profil : Il arrive que sur le web on trouve de faux profils sur les blogs, forums, réseaux sociaux dans le but de diffuser son contenu. Google et Facebook tentent de lutter contre ces pratiques.

Featured snippet : Élément d’affichage dans la SERP de Google lié à la position zéro. Il se décompose en liste, tableau ou élément extrait de définition.

Fil d’Ariane : Petit élément permettant à l’internaute de se retrouver sur le site. Placé généralement en haut de page, le fil d’Ariane est cliquable et permet de revenir sur les pages de catégories et sur l’accueil. Élément pouvant bénéficier de données structurées, il revêt un intérêt du point de vue SEO et UX.

Footer : Pied de page d’un site Internet.

Forum : Lieu où l’on tente de placer du lien en créant des profils, des sujets, des commentaires… Plus sérieusement, faites un tour sur les forums comme celui de Webrankinfo ou Script SEO

FTP : L’abréviation de « File Transfer Protocol », un protocole de communication destiné à l’échange informatique de fichiers sur un réseau (le Web en l’occurrence). Il permet, depuis un ordinateur, de copier des fichiers vers un autre ordinateur du réseau, ou encore de supprimer ou de modifier des fichiers sur cet ordinateur.

G comme Google ?

Google Analytics : Console permettant l’analyse du data des sites Internet. Utilisée accessoirement par certains webmasters Black Hat comme un terrain de jeu pour le spam referral. Découvrez comment configurer Google Analytics.

Google Bombing : Appelé parfois Google Bomb ou en français « Bombardement Google ». C’est une technique de référencement connue qui a été utilisée notamment pour jouer ou nuire parfois sur l’E-reputation de personnalités célèbres. Google accordant du poids au texte ayant un lien (hyperlien) dans une page, il est ainsi possible de renommer avec l’ancre de ce lien une page de destination. En nombre, les liens produisent l’effet de purement et simplement renommer le title visible dans la SERP de Google.

Google Bot : Nom du robot de la firme de Mountain View crawlant les pages Web.

Google My Business : L’outil idoine pour améliorer votre référencement local. Souvent contourné au profit de spamming, une équipe de Google veille aujourd’hui.

Google Search Console : La console qui a remplacé Google Webmaster Tools et qui permet entre autre de communiquer avec Google, d’observer si vous ne contrevenez pas aux règles édictées par le moteur de recherche.

Growth Hacking : Veut dire littéralement « bidouiller la croissance ». C’est une technique qui permet faire croître l’activité d’une Start-Up, d’un site E-commerce. Il s’agit de trouver les meilleurs canaux pour acquérir du trafic et convaincre le prospect. Le SEO est une solution de choix.

Guidelines : littéralement « lignes de conduite ». Il s’agit des règles édictées par les moteurs de recherche, préconisées pour ne prendre aucun risque pour le bon positionnement de votre site dans leurs pages de résultats. Lire notre dossier complets sur le SEO avec Google.

H comme Hyper Text Transfer protocole, bref, le Web

Head : En-tête du site Internet (Section fermée par </head>)

Hn : Le nom utilisé pour désigner les balises H1, H2, H3, H4, H5, H6.

HTACCESS : fichier placé sur le serveur permettant d’effectuer des commandes et notamment de faire des redirections 301. Mais bien sûr, ce fichier .htaccess est également très exploité pour des raisons de sécurité également.

HTML : Littéralement « Hypertext Markup Language », est le format de contenu utilisé sur Internet pour présenter les données. Nous sommes actuellement arrivés au HTML 5 qui permet de produire du contenu pour tout type de navigateur (Ordinateur de bureau, tablettes et smartphones).

HTTP : « L’HyperText Transfer Protocol » est un procédé très utilisé sur le Web permettant à un utilisateur d’accéder à un serveur contenant les données.

HTTPS : C’est un procédé qui ajoute une sécurité (HyperText Transfer Protocol Secure) par le biais du chiffrement du protocole http, essentiellement SSL. Il est utilisé pour les sites E-commerce notamment dans le cadre des passerelles de paiement.

Hn : Parfois utilisé pour parler des balises Hx. Leur impact SEO est limté mais elles sont très utilisées dans la rédaction Web.

Hyperlien : Ce sont les liens qui permettent de naviguer d’une page à l’autre sur le Web.

I comme Inbound

Inbound Marketing : Technique consistant à attirer l’attention des prospects en produisant du contenu de qualité sur son site, afin qu’il soit fortement identifiable par les moteurs de recherche et partagé sur les réseaux sociaux. Une définition plus complète de l’inbound marketing vous est donnée sur ce site.

Indexation : Une page est indexée sur les moteurs de recherche. C’est-à-dire qu’elle se trouve référencée par ce dernier. Un outil comme la Google Search console permet de suivre le niveau d’indexation de vos pages et éventuellement de soumettre de nouvelles au moteur de recherche.

J comme Javascript

Javascript : Langage employé dans le Web et notamment pour l’ajout de tags. On utilise dans de nombreuses occasion le Javascript qui est parfois incompris des moteurs de recherche.

K comme Knowledge Graph

Keyword stuffing : Cela signifie « bourrage de mots-clés ». Cela se pratiquait avant sur le contenu des pages. Et cela ne fonctionne évidemment pas ou c’est particulièrement dangereux et éphémère.

Knowledge graph : inventé en 2012, le Knowledge graph de Google est une base de connaissances compilée par le moteur de recherché et apparaissant sur la droite des résultats de recherche via certaines requêtes comme « picasso ». Le principe est que Google reprend l’ensemble des informations disponibles sur les sites qu’il visite pour produire cet élément de visibilité.

KPI : Indicateurs clés de la performance ou Key Performance Indicator en anglais. L’exemple le plus connu appliqué au Web est le taux de rebond. Les KPI sont les outils de mesure de la performance.

L comme Liens !

Landing page : Traduisez « Page d’atterrissage ». Il s’agit en fait de la première page où atterrit votre visiteur. Celle-ci est à soigner pour éviter d’avoir un fort taux de rebond.

Lemmatisation : Technique consistant à rassembler les termes issus de la même famille. Par exemple, exploiter les infinitifs, pluriels, conjugaisons, temps…

Lien mort : On évoque ce terme pour désigner les erreurs 404 pointant initialement vers des sites externes.

Lien nofollow : Hyperlien comprenant un attribut nofollow.

Linkbaiting : C’est l’action sans l’action du netlinking. C’est la technique souhaitée par Google consistant à créer du contenu qualitatif et pertinent afin d’appâter les liens d’autres sites Web.

Linkbuilding : Action de netlinking consistant en la création de liens pointant vers une page ou un site. Il s’agit donc de bâtir son netlinking.

Link Juice : Ou le « jus lien » en français. Il correspond au poids que peut apporter un site bien référencé à un autre qui l’est moins, par un lien sortant. Le second site bénéficie ainsi d’un jus de référencement qu’il va délivrer à l’ensemble de ses propres liens. Comprenons donc que les liens entrants permettent une diffusion de jus qu’il convient de guider où c’est nécessaire.

Log : L’analyse des logs s’intéresse non pas aux visiteurs humains mais aux visites des robots sur les pages de votre Site Internet.

Longue traîne : En multipliant les volumes de mots clés moins concurrentiels, un site Internet bénéficie nécessairement d’une longue traîne. On estime à 80% le trafic généra par la longue traîne.

M comme Meta

Maillage : Action de créer des liens entre les pages d’un site Internet, généralement par le biais de liens contextualisés.

Majestic SEO : Un outil d’analyse des backlinks et notamment de la qualité de ceux-ci (trust floW/Citation flow). Une alternative de plus en plus prisé est Ahrefs.

Meta : Les metas sont observées en premiers dans le code d’un site Internet et on un impact important dans le référencement naturel in-page.

Meta description : Élément présent sous le title dans les résultats de recherche des moteurs de recherche.

Marketing Multicanal : Le multicanal désigne le phénomène d’utilisation simultanée ou alternée des différents canaux de contact pour la commercialisation des produits et / ou la relation client. Cela représente un impact sur l’ensemble des techniques employées en digital, y compris en référencement naturel.

MFA : Made for Adsense. Adsense étant un moyen de générer des revenues via Google, les sites MFA travaillent le référencement et particulièrement le trafic pour que les internautes cliquent sur la publicité.

MFT : Acronyme désignant les « Made for thune ». Une expression bien singulière de référenceur et faisant référence aux sites créés parfois comme satellites générant quelques profits avec la publicité.

Mind Mapping : Technique permettant d’organiser les idées. Très exploitée par les consultants SEO pour préparer le siloing et l’organisation sémantique d’un site Internet.

Mot-clé : On parle de Keyword en anglais. Il correspond au terme que l’internaute va taper dans le moteur de recherche. Afin de donner une meilleur réponse au search, on travaille le contenu in-page et on-page sur le mot-clé en question. Les liens venant compléter le travail de référencement naturel.

Moteur de recherche : Site Internet spécialisé dans le classement des autres et permettant aux internautes d’effectuer une recherche sur le Web.

N comme netlinking

Negative SEO : Reconnu du bout des lèvres par Google, le Negative SEO appelé également NSEO est une pratique proscrite par la loi (on est dans le pénal là) consistant en l’usage de techniques pénalisantes pour un site concurrent.

Netlinking : Ensemble des liens qui pointent vers les pages et travail du référenceur consistant à améliorer la qualité et le nombre de ces liens.

Networking : Il s’agit du réseautage d’affaires appliqué au Web.

Nofollow: Attribut sujet régulièrement à débat par les référenceurs, notamment concernant la notion de link juice. Nous vous invitons à consulter notre sujet sur l’attribut « nofollow » qui se place sur les liens hypertexte. Ce dernier peut s’insérer aussi comme une meta pour faire une règle générale sur une page. Son but est de préciser aux moteurs de recherche qu’il n’est pas utile de suivre le ou les liens en question.

Noindex : Meta placée pour demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer la page dans leurs résultats de recherche. Contrairement au nofollow, elle ne déclare pas aux moteurs qu’il ne faut pas prendre en compte les liens du document. A noter qu’il existe aussi une directive « noindex » possible pour les robots.txt

Nom de domaine : Le nom de domaine est un masque sur une adresse IP, qui définit chaque appareil ou serveur sur Internet. Il est la réécriture alphanumérique d’une succession de chiffres. Il en existe de premier et de deuxième niveau, près de 600 extensions en tout pour le premier niveau (génériques et nationaux compris).

Not Provided : Ce que nous renvoie Google concernant les mots-clés dans analytics ; Il est de plus en plus difficile d’avoir des éléments détaillés concernant les recherches effectuées par les internautes par ce biais. Débrouillez-vous autrement.

O comme outil SEO

Optimisation : Actions et techniques afin d’améliorer le référencement des pages de votre site. Mais également le contenu off-page. Voir notre article dédié à l’optimisation SEO.

Outils SEO : Ils sont nombreux, sous licences ou faits maison.

P comme Panda

PageRank : A l’origine un indice créé par Google permettant de donner une note à une page en fonction de la popularité dégagée par les liens principalement. L’expression est restée bien que des éléments comme la toolbar de Google ne soient plus fonctionnels.

Panda : Filtre de l’algorithme de Google chassant les contenus de faible qualité.

PBN : Private Blog Network. Littéralement, il s’agit d’une méthode de contournement du moteur par un netlinking de domaines. On parle volontiers de réseaux de blog en français composé d’un réseau dit privé en opposition au public.

Pénalité : Les pénalités interviennent manuellement ou pas et obligent les référenceurs à modifier tout ou partie du site afin de ne plus contrevenir aux règles de Google. La soumission est parfois longue, le trafic est entaché, bref ce n’est pas souhaitable. Il arrive également que certaines pénalités ne soient pas remarquées pas les Webmasters. Une baisse de trafic ou d’indexation des pages est donc à surveiller.

Penguin : Filtre chassant les liens factices dans l’algorithme de Google.

PHP : L’Hypertext Preprocessor appelé par usage PHP est un langage de programmation libre. Il permet de produire des pages Internet dynamiques via un serveur http. Il permet de faire fonctionner l’affichage des contenus HTML de la majorité des CMS. Très utilisé par les référenceurs pour générer du contenu facilement.

Pigeon : filtre permettant l’affichage de requêtes locales liées à Google My Business

Popularité : Un site est d’autant plus populaire qu’il bénéficie de liens pointant vers ses pages.

Positionnement : Classement d’une page sur une requête d’internaute tapée dans Google. On recherche évidemment le meilleur positionnement possible en référencement naturel.

Position zéro ou 0 : Google propose depuis 2014 des positions dites « zéro » qui apparaissent au-desus du premier lien bleu naturel. Généralement composée de réponses aux questions, de tarifs ou de définitions, ses liens se composent également de featured snippet.

Pousser : rétrécissement fréquent pour « pousser un lien » ou « pousser une page ». Quelques lignes plus haut, nous avons parlé de popularité et de la nécessité pour favoriser le positionnement de recevoir des liens. Ici on emploie souvent le terme de pousser quand il s’agit de mettre un ou plusieurs liens vers une page pour favoriser son positionnement et / ou son potentiel. Cela s’emploie aussi bien en interne, pour travailleur le positionnement d’une page par le maillage interne, qu’en externe, pour aller augmenter le potentiel d’un backlink.

Première position : Le premier résultat de la SERP de Google concentre une fort taux de clic (CTR). Logiquement, elle apparaît comme le Saint Graal à défaut de la position zéro depuis 2014. Plusieurs techniques de référencement Internet permettent de l’obtenir.

 

Q comme Qwant

Quality Score : Utilisé pour décrire la qualité du score d’une annonce Adwords, le Quality score a comme composants : le taux de clics attendu, pertinence de l’annonce et la convivialité de la page d’atterrissage (landing Page).

Qwant : Moteur de recherche français alternative à Google.

R comme Robot

Racinisation : Technique ayant pour objet de rassembler les mots ayant la même racine.

Ranker : Verbe anglicisme généralement employé pour parler d’un bon positionnement. Au-delà utilisé pour exprimer la réussite des conversions.

Robots.txt : Fichier virtuel ou non présent lues serveurs pour donner des indications aux moteurs de recherches ; à tous ou à certains d’entre eux. Le fichier robots.txt est exploitable aussi pour des interdictions à d’autres types de robots connus comme par exemple celui de Majestic SEO.

Redirection : Action de rediriger une URL sur Une autre. Les cas les plus utilisés sont les redirections 301 (permanentes) et 302 (temporaires).

Référencement on-page : Actions entreprises pour améliorer la qualité d’une page, comme le référencement des images, des contenus vidéos, textes et la manière dont est codé l’ensemble : HTML, CSS, Javascript pour ne citer que ces 3 sources récurrentes et visibles du Web.

Référencement off-page : Actions d’optimisations SEO au-delà du site lui-même, par la recherche de backlink notamment.

Référenceur : Métier consistant à travailler le positionnement, la visibilité et la popularité des sites Internet sur les moteurs de recherche.

Requête : ce que tape un Internaute qui cherche quelque chose sur un moteur de recherche. Autrement appelé mot clé.

Réseau privé : Technique recalée par la quality Team de Google consistant à créer un réseau de blogs linkés entre eux dans le but d’alimenter un « Money Site ». On l’oppose au réseau public. Il s’intègre dans une stratégie de netlinking.

Réseau public : Par opposition au réseau privé, les blogs et sites sur lesquels vous n’avez pas directement la main (Par exemple les articles sponsorisés sur des blogs tiers et les sites concurrents).

Responsive : Est dit d’un site qu’il est responsive dans la mesure où il permet un affichage de la totalité de son contenu sur tablette et smartphone. L’affichage est adapté également aux différents supports. C’est aujourd’hui un critère de référencement.

Rich Snippet : Enrichissement des meta descriptions avec du contenu utile à l’internaute comme des avis ou des événements.

S comme SEO

Schema.org : Balisage des données pour faciliter la compréhension des moteurs de recherche.

Scraping : Technique Black Hat consistant en du vol de contenu grâce à des scripts. L’opération est automatique ou semi-automatique ; fonctionne un temps.

Screaming Frog : Un outil précieux pour récupérer les URLs d’un site Internet et de manière hénérale auditer son site. Payant, mais très bien fait !

SEA : Pour « Search Engine Advirtising » ; Il s’agit du référencement payant notamment propose par Google Adwords, le service de Google permettant de mettre en place des liens payants dans les SERP.

SEM : Pour « Search Engine Marketing » ; C’est l’ensemble des techniques qui vont permettre d’améliorer la visibilité sur le Web en utilisant le référencement et les réseaux sociaux.

SEO : Search Engine Optimization en anglais. Traduit en français, il s’agit du référencement naturel, technique permettant l’acquisition de trafic et le positionnement amélioré de pages sur les résultats des moteurs de recherche.

SERP : Les SERPs en anglais « search engine results page » sont les résultats de recherches qui apparaissent lorsque l’on tape une requête sur un moteur de recherche. Sur Google, on retrouve selon les cas les liens payants tirés des campagnes Adwords, mais également les résultats dits naturels ainsi que la map de Google et le knowledge graph. Chaque lien trouvé est composé d’un titre (ou title) et d’une metadescription définie par le webmaster ou à défaut par Google.

Serveur : dispositif informatique matériel ou logiciel qui offre des services, à différents clients. Il existe plusieurs types de serveurs avec des capacités différentes. Un E-commerce peut démarrer son existence sur un serveur mutualisé de bonne gamme mais son exploitation nécessite souvent un serveur dédié ou cloud.

Serveur FTP : c’est le File Transfer Protocol qui permet de transférer des fichiers d’un ordinateur à un autre via internet ou un réseau local.

Silo : Technique de catégorisation d’un site à effectuer dès la conception. Une réflexion sur la sémantique futur du site permet de traduire une cohérence des différentes parties, une cohérence également dans le maillage interne du site.

Sitelink : Lien complémentaire apparaissant parfois sous un lien dans les résultats de recherche. On le trouve généralement sous le nom d’un site bien catégorisé et bénéficiant de trafic (CTR)

Sitemap : Fichier au format .xml qui permet de soumettre les contenus aux moteurs de recherche. Vous trouverez dans cet article un sitemap proposé pour le CMS WordPress. En soi, ce n’est pas du référencement au sens strict, mais cela aide.

SMO : Le « social media optimization » est un ensemble de techniques utilisées pour le référencement sur les réseaux sociaux. Ces techniques sont notamment employées par les Community Manager. C’est aujourd’hui complémentaire au SEO dans le cadre d’une stratégie SEM pour permettre d’avoir des leviers de trafic supplémentaires pour un site Internet.

Spam : Sites que ne veut pas voir la quality team de Google. Votre site peut être considéré comme Spam s’il contrevient aux règles édictées par Google.

Spamco : Spams automatisés sur les commentaires de blog. (Technique de backlink blast).

Spamdexing : Technique de référencement black Hat consistant à truster une page de résultats de recherche avec plusieurs « liens bleus ».

Spam referral (Referrer spam) : Ajout de sites référents fictifs dans Google Anlytics dans le but d’obtenir du trafic en masse. Technique Black Hat exploitant le script .Js des sites utilisant Google Analytics.

Spider : Autre nom donné aux Robots qui crawlent votre site Web.

Splog: Contraction de Spam et Blog. Sur la toile, vous en verrez peut-être, il s’agit de blogs uniquement là pour donner du contenu à un site principal. Généralement la qualité et la pertinence des articles sont faibles. Parfois, il sont utilisés dans le cas de PBN (en bout de chaîne).

Spot : on désigne souvent par ce terme un site sur lequel on va pouvoir aller mettre obtenir un lien.

SSH : Il s’agit d’un protocole sécurisé (Secure Shell) impliquant des clés de chiffrement en début de connexion.

T comme Trafic

Tag : Petit script placé sur les pages et notamment les call-to-action pour mesurer leur efficacité.

Taux de rebond : Il s’agit des visiteurs qui viennent sur votre site par n’importe quelle page et s’en vont sans agir, après avoir lu ou non le contenu et ce, quelque soit la durée du passage. On parle de Rebonds comme d’un indicateur en analytics.

Title : Balise meta très importante qui se place dans le Header. Ce sont les liens bleus vus dans les résultats de recherche.

Titre : Balise Hn correspondant au H1, ou titre du document Web à ne pas confondre avec le Title.

Trafic: ce qui est recherché par l’ensemble des Webmasters correspondant au nombre de visiteurs sur un site Internet dans une période donnée pour le trafic global. En anglais, on écrit ce terme traffic.

Trafic organique : Trafic issu du travail de référencement naturel.

Trust Rank : Littéralement un indice de « confiance » pour un site Internet.

U comme UTF-8

Update Google : Le moteur de recherche nous habitue à modifier assez brutalement ses résultats de recherche de manière périodique. A titre d’exemples : L’arrivée de Fred en mars 2017 en est un cas concret.

URL : Littéralement, il s’agit d’une adresse Web. C’est l’abréviation de Uniform Resource Locator en anglais.

URL canonique : Petite balise appelée « rel canonical » dont les fonctions sont multiples. Très utilisée pour éviter le duplicate Content.

User-Agent : L’User-agent est une application cliente utilisée pour désigner généralement les réseaux particuliers d’accès au Web. A ce titre, on retrouve les navigateurs mais aussi les robots d’indexations et bots de toutes espèces.

UTF-8 : Forme d’encodage de l’Unicode. Actuellement, la forme d’encodage la plus utilisée pour les caractères latins. Exprimé par la meta suivante :

UTF-8
<meta charset="UTF-8">

UX: User Experience en Anglais. Il s’agit de l’expérience utilisateur à laquelle Google est très attaché. C’est un point également important dans la réponse apportée au Search..

V comme Veille indispensable

Veille SEO : Ce que vous devez faire si vous vous intéressez au sujet. Rester informer des nouvelles évolutions algorithmiques, suivre les spécialistes ; En soi, une approche appliquée à des objectifs plus professionnalisants que la curation.

Visibilité : La visibilité sur les SERPs correspond au fait que vos contenus sont plus visibles pour l’internaute et améliorent le CTR. Le Knowledge Graph et les Rich Snippets sont des éléments de visibilité dans le SERPs de Google.

Vitesse : On parle de vitesse de chargement du site. Le temps de chargement est important pour ne pas perdre d’internaute mais aussi dans une optique d’optimisation SEO.

W comme Webmarketing

Webmarketing : Ce sont les techniques qui permettent d’améliorer la visibilité et le trafic d’un site Internet. On y retrouve notamment SEO, SEA, SMO, Blog, networking, e-mailing.

Web Sémantique : Nouvelle approche du web considérant que le Web est une base de connaissances partagées par les utilisateurs. Afin d’améliorer l’expérience de ces utilisateurs, les moteurs de recherche comme Google intègrent cette logique y compris dans le classement de leurs résultats.

White Hat : Hacker bien intentionné. En SEO, spécialiste des techniques de référencement répondant aux critères imposés par les moteurs de recherche, les guidelines. Le SEO White Hat s’oppose dans la pratique au référenceur Black Hat.

WWW : World Wide Web.

X comme XRumer

Xenu’s Link Sleuth : Théoriquement utilisé pour trouver les liens morts (pages 404 ou lien cassé) sur votre site Web. Utilisé également sur l’analyse des concurrents pour trouver leurs liens morts.

XITI : Outil de mesure d’audience gratuit. Edité par AT Internet.

XRumer : Logiciel Black Hat permettant de générer du Backlink dans les forums notamment en créant des profils, des sujets des commentaires… Nous évitons.

Y comme Yooda

Yooda: Société éditrice de logiciel et clouds permettant sous licence de travailler le référencement. Yooda Insight étant le dernier né des produits.

Z comme Zoo de Google

Zoo de Google : Appellation pour désigner l’ensemble des couches de filtres de l’algorithme de Googl